Polyarthrite rhumatoïde : vers un soulagement


Pour ceux qui ne connaissent pas encore cette maladie, la polyarthrite rhumatoïde est invalidante. Les souffrances sont permanentes et chaque jour apporte son lot de douleurs. Les mouvements et les activités du malade sont sérieusement limités, rendant le quotidien pénible et la qualité de vie en prend un coup.

Le polyarthrite rhumatoïde

Ceux qui ont eu à soigner un membre de leur famille souffrant de polyarthrite rhumatoïde savent à quel point le malade subit des douleurs insoutenables. Mais ceux qui en souffrent eux-mêmes le vivent durement. Chaque matin, ils s’attendent à une nouvelle évolution négative de la maladie et celle-ci est leur compagne de tous les jours, ne leur laissant presque pas de répit. Heureusement, les progrès en médecine permettent à bon nombre de malades de connaître un tant soit peu du soulagement. Il est question d’une routine matinale anti-inflammatoire à instaurer, ce qui n’est peut-être pas évident au début mais les résultats devraient aider le malade à s’y maintenir et à persévérer. Il s’agit d’une routine tout en douceur destinée à aider le malade à pouvoir faire davantage de mouvements et à retrouver un peu plus de mobilité. Si les patients arrivent à mettre en place cette routine toute douce, ils pourraient gagner plus de souplesse et de mouvements en peu de temps.

Ce qu’est la polyarthrite rhumatoïde

Pour commencer, il faut savoir que la pathologie qu’est la polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune. Et c’est au niveau des articulations que la maladie s’attaque principalement et comme on peut l’imaginer facilement, elle provoque des douleurs et des raideurs dans ces zones. Elle cause aussi de l’inflammation dans les articulations, notamment le matin au réveil. Ce qui veut dire que très rarement les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde connaissent un réveil agréable. Le simple fait de se lever du lit est un défi de tous les jours. Les articulations étant raides, le patient a tout le mal du monde à se mouvoir, à déplacer leurs membres, à sortir du lit. Lorsqu’ils arrivent enfin à le faire, c’est lentement et perclus de douleurs. Les deux côtés du corps sont touchés généralement. Mais plus le malade bouge, plus le mouvement s’améliore. Les spécialistes dans ce domaine ont donc mené plusieurs recherches pour trouver une solution visant à soulager les malades de la polyarthrite rhumatoïde.

La fameuse routine

Parmi les nombreux traitements de la polyarthrite rhumatoïde, il s’avère que la fameuse routine matinale reste l’un des plus efficaces. Mais des techniques précises doivent diriger cette routine pour qu’elle apporte le soulagement tant attendu. Comme dit plus haut, il s’agit de mouvements doux à faire au réveil pour moins de stress et de frustration en début de journée. Comment faire ? Dès le réveil, avant de se lever, il ne faut étirer ni tirer les membres. Il suffit de déplacer lentement et en douceur les articulations raides, millimètre par millimètre s’il le faut. Surtout, ne pas brusquer les mouvements. Si possible, effectuer des mouvements circulaires, toujours très lentement. Un membre après un autre et petit à petit, toutes les articulations du corps : poignets, doigts, coudes, épaules, genoux, etc. Et toujours au lit, étirer enfin doucement chaque articulation atteinte. Essayer de bouger en lenteur et ne pas hésiter à s’arrêter dès que les douleurs se font sentir. L’objectif étant de vivre le moins de douleurs possible, aussi, ne pas forcer mais y aller doucement, c’est le mot d’ordre. Peut-être que la routine prendra plusieurs dizaines de minutes, ce n’est pas grave et lorsque les articulations arrivent à bouger plus facilement, commencer à s’extirper doucement du lit. Une autre méthode qui a fait ses preuves, c’est l’utilisation d’une couverture chauffante pendant le sommeil. Ce qui garde les articulations plus ou moins souples tout du long et lors du réveil. Le fait de prendre un bain chaud tous les matins peut être une solution pour moins de raideur.

Des options menant vers le soulagement

Il y a d’autres moyens faciles à maîtriser que les malades de la polyarthrite rhumatoïde peuvent adopter pour que les douleurs ne se réveillent pas trop, notamment le matin au réveil. L’une des méthodes consiste à faire des exercices physiques. Il n’en faut pas trop, une poignée de minutes suffisent amplement, sans forcer bien sûr. Il vaut mieux faire des mouvements amples et circulaires, bénéfiques pour les articulations. D’ailleurs, il est prouvé que de tels mouvements déplacent les articulations loin vers d’autres directions. Il est possible de se servir d’appareil tel qu’un vélo fixe, idéal si les articulations touchées sont au niveau des genoux, des chevilles et des hanches. Sinon, faire des exercices libres et se concentrer sur les articulations douloureuses. D’autre part, les médicaments jouent un rôle également dans le soulagement, c’est le cas des anti-inflammatoires non stéroïdiens dont l’action est de contrôler les douleurs. Des crèmes spéciales articulations peuvent aussi atténuer l’inflammation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *