Dysfonctions érectiles : qui peut être touché et pour quelles raisons ?

Le terme communément utilisé pour désigner les dysfonctions érectiles, c’est l’impuissance masculine. Il s’agit donc de l’incapacité d’avoir ou de maintenir une érection suffisante pendant ses ébats. Cette inaptitude peut être partielle, mais dans des cas plus graves, elle peut être totale.

Ce que sont les dysfonctions érectiles

La dysfonction érectile peut impacter négativement les liens conjugaux et la qualité de vie de la victime. En effet, lorsque l’homme est incapable d’avoir des relations sexuelles dites normales, il peut perdre confiance en lui, se mésestimer et craindre que son image en soit terriblement ternie. Ce qui peut entraîner une dépression engendrant un stress émotionnel dans sa vie, qui, malheureusement, va nourrir la dysfonction, créant un cercle vicieux encore plus difficile à gérer.

Qui peut être victime de dysfonctions érectiles ?

Si tout va bien de ce côté pour vous, alors, c’est une bonne chose, mais il est tout de même utile de savoir qui sont les plus susceptibles d’être victimes de dysfonction érectile. Ainsi, vous prendrez les mesures nécessaires pour prévenir l’impuissance. En général, c’est à partir de la quarantaine que les hommes peuvent être victimes d’impuissance. Mais il arrive aussi que les jeunes hommes soient concernés. Lorsque c’est le cas, c’est souvent pour des raisons psychogènes. Voici les facteurs qui augmentent le risque de souffrir de dysfonctions érectiles : le diabète, le tabagisme, l’hypertension, l’obésité, la sédentarité, etc. Les recherches ont aussi révélé que la dépression et les troubles endocriniens peuvent constituer des causes d’impuissance. Tous ces facteurs sont des conditions qui favorisent le dysfonctionnement des vaisseaux sanguins. La prise de certains médicaments aussi peut entraîner l’impuissance. Les traitements pour réduire le taux de lipides dans le sang ou contre l’hypertension peuvent ainsi expliquer la panne au lit. Donc, si jamais l’un ou plusieurs de ces facteurs vous concernent, mais que vous ne souffrez pas encore d’impuissance, pensez à consulter un médecin pour demander conseil sur ce que vous devez faire pour prévenir l’impuissance. En général, pour prévenir et traiter l’impuissance, les pages spécialisées comme ici vous conseillent d’avoir une bonne hygiène de vie, de faire du sport, de réduire la consommation d’alcool, etc.

Pour quelles raisons l’impuissance s’installe ?

Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’une érection est possible grâce à un bon flux sanguin autour et à l’intérieur du pénis. Cela ne peut se faire que si les vaisseaux péniens sont suffisamment dilatés, si le flux sanguin augmente normalement dans les corps caverneux et si les muscles lisses sont dans un bon état de relaxation. Donc, en cas de maladies vasculaires du pénis, l’érection ne peut se faire, de même qu’après l’ablation de la prostate ou si la moelle épinière a été sectionnée. Les dysfonctions érectiles aussi peuvent se présenter en cas de maladies neurologiques et d’une maladie touchant la thyroïde. Mais il est aussi possible que l’impuissance ait des raisons d’ordre psychologique. Le plus souvent, ce sont les jeunes hommes qui sont concernés. Leur impuissance s’explique par le stress, l’anxiété, la peur de ne pas être à la hauteur, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post

Comment faire face à la transpiration des mains ?

Vous transpirez à causes de glandes sudoripares qui se trouvent sous vos pieds, vos aiselles et vos mains. Elle peut être excessive et occasionne un gêne quotidienne. Il arrive que

Comprendre le stress

Le stress est un état physique et mental qui accapare tout un individu à un moment indéterminé de son aventure terrestre. Ces causes peuvent être mettre au compte de votre

Fatigue nerveuse : quand le cerveau n’arrive pas à prendre du repos

Difficulté à se concentrer, insomnie, un désintéressement à la vie quotidienne, etc. La fatigue nerveuse peut toucher tout le monde. Beaucoup de personnes, surtout les jeunes mères peuvent souffrir de